mars 19, 2014

Un coup de folie

Par HitSpot

Rosanna ArquetteRosanna Arquette pourrait réciter le bottin, elle aurait toujours autant de charme, de sensualité et de pétulance. Heureusement, elle est omniprésente dans cette insipide comédie où une jeune fille fantasque, serveuse dans un bar d’une petite ville d’Arizona, a craqué pour le champion de base-ball local, frimeur et dragueur. Il lui a laissé un enfant, avant d’aller épouser une fille à papa fortunée. Et son petit cœur ne s’est pas encore remis de ce coup de foudre. C’est le moment précis que choisit, pour entrer dans sa vie, un jeune éclairagiste de scène, de passage pour un spectacle. Elle l’ignore, elle doute, elle craque… L’insignifiance du scénario étonne. Mais Evelyn Purcell parvient à masquer ce grand vide par une foule de détails quotidiens qui donnent au film un petit charme insidieux. Eric Roberts, moins speedé que d’habitude (« Coca-cola Kid », «Le pape de Greenwich Village » ou « Runaway train ») donne à son personnage une jolie présence. Mais le film c’est d’abord et avant tout… Rosanna Arquette, ses dents de suceuse de pouce, sa grande bouche, son petit nez en trompette et son irremplaçable regard vert malice !