avril 9, 2014

Promis… Juré !

Par HitSpot

Promis... Juré !La guerre est bientôt terminée lorsque Pierre-Marie, en 1944, est transplanté avec sa famille dans une bourgade tranquille de Bretagne, à peine troublée par de rares bombardements. Le gros problème de cet adolescent de douze ans, c’est son nez. Un appendice nasal vraiment « king size », qui lui donne un complexe proéminent. Alors, s’il rêve de la belle Jocelyne, c’est évidemment sans espoir, car la perfide lui préfère (les filles sont comme ça) le séduisant Paulo, play-boy du lycée. Et pourtant, pour s’attirer les bonnes grâces de sa dulcinée, Pierre-Marie est prêt à tous les exploits. Y compris à forcer son copain bonasse, le grassouillet Fredo, à les réaliser avec lui. Ils se préparent ainsi à faire sauter un pont qui, bombardé par les Anglais, est vraiment détruit, d’où une gloire éphémère en cour de récré. Ou bien, Pierre-Marie pénètre audacieusement dans le lupanar local pour y échanger les bas de soie de sa mère contre le chocolat convoité par Jocelyne. Mais le pire, c’est quand ils arrêtent (bien malgré eux) un officier allemand craignant d’être envoyé sur le front de l’Est. Voilà des jeux d’enfants que les parents (Roland Giraud et Christine Pascal) n’apprécient guère ! Cela risque de tourner au drame, mais le réalisateur Jacques Monnet (« Clara et les chics types ») n’a pas voulu empiéter sur le domaine de Louis Malle avec » Au revoir les enfants » ; il s’est contenté de nous divertir avec une comédie de caractère aux rebondissements souriants, parfois cocasses, sans méchanceté ni mièvrerie. Son succès est amplement mérité.