janvier 2, 2015

Le téléviseur de demain est français!

Par HitSpot

Un fabricant français indépendant LI des grands groupes de l’électronique grand-public qui n’hésite pas à proposer des produits nouveaux, allant même jusqu’à prendre de vitesse les Japonais, c’est là une démarche assez rare qui mérite d’être saluée. On s’étonne un peu moins en apprenant que Pizon Bros est à l’origine de cette initiative. La marque Pizon Bros n’est peut-être pas connue du grand-public. Elle a, pourtant, quarante années d’existence et quelques belles réalisations derrière elle. En 1946, les frères Marcel et Jean Pizon développent un poste de radio portable. A l’époque, il s’agit déjà d’une première mondiale. En 1947, sortie du poste radio «Skymaster», récepteur portable ondes courtes. 1956 voit la commercialisation du premier poste radio portable, utilisant les premiers circuits imprimés, suivi d’une version autoradio en 1959 et d’une version de «poche» en 1960. Premier récepteur FM en 1961, premier récepteur TV noir et blanc portable (28 cm) en 1966. Première télévision couleur, en 1968…téléviseur Aujourd’hui, Pizon Bros revient avec trois téléviseurs haut de gamme (70 cm), équipés d’un châssis Thomson corrigé. Le PB est un modèle traditionnel, multistandard (Pal/Secam), stéréo avec deux enceintes de trois haut-parleurs chacune (puissance 2X 15 W). Il vaut environ 8 200 F. Plus original, le Sat 2000 (18 000 F) intègre le récepteur de satellite (fabriqué par Prosat) et la commande de positionnement antenne. Quinze positions de satellites sont ainsi programmables. Le réglage de la polarisation se fait automatiquement, permettant la réception de tous les satellites accessibles en Europe (ECS, Intelsat, Telecom, IDF, Ghorizon…). Pas moins de 225 canaux sont programmables et le TV Sat est compatible avec tous les types de codage (de Canal + au D2 Mac…). En plus de la stéréo et du récepteur satellite, le Skymaster 40 A (29 900 F TTC sans l’antenne satellite et 44 000 F, entièrement installé) apporte une innovation de taille puisqu’il adjoint, au téléviseur, un micro-ordinateur compatible PC avec toutes les possibilités ludiques ou éducatives et, en prime, le confort visuel du grand écran. Mais ce n’est pas tout, car, grâce à une fonction modem performante, le Skymaster permet le raccordement au réseau téléphonique commuté, offrant les possibilités d’un minitel couleur. Avec quelques «plus» comme la mémorisation des procédures de connexion (automatisation des appels) ou des pages Vidéotex (possibilité d’édition sur imprimante)… Pour Marcel Pizon, il est clair que le téléviseur traditionnel amorce son déclin et que l’avenir appartient désormais au «téléviseur-PC». Disponible fin juin, le Skymaster 40 A inaugure vraiment une nouvelle ère télévisuelle. Mais les projets de Pizon Bros ne s’arrêtent pas là, car cette société très active entend sortir pour juillet 88 (dans le circuit de la grande distribution), deux téléviseurs portables : un 36 cm à moins de… 2 000 F et un 39 cm, plat/coins carrés, à moins de 2 500 F. Voilà qui risque de créer un peu d’animation sur le marché français. Soyons sûr que l’on ne tardera pas à reparler de Pizon Bros…