Blood diner

26 août, 2014 (08:44) | Articles | By: HitSpot

Blood diner  Rire et répulsion. Jackie Kong réussit dans ce film dont les acteurs sont inconnus et où tout le maigre budget passe dans les effets spéciaux un cocktail explosif que n’aurait pas désavoué Hershell Gordon Lewis. D’ailleurs, « Blood diner » se veut un clin d’œil assez appuyé à « Blood feast ». Les deux histoires se ressemblent étrangement, sur le fond. Les deux jeunes héros de « Blood diner » massacrent allègrement toutes les jeunes filles et les curieux qui passent à leur portée, pour reconstituer le corps terrestre d’une très ancienne et très sanguinaire déesse nommée Sheetar. Les deux jeunes gens récupèrent, scient ou arrachent les parties charnues dont ils ont besoin et donnent le reste à manger à la clientèle de leur « diner »… végétarien ! Le film accumule l’humour et l’horrible. Les tripes sanglantes deviennent souvent des boyaux à la rigolade. L’image est soignée, l’intrigue est cohérente et le récit trouve un ton très original. Une agréable surprise, dans la lignée de « Reanimator ». Mais ce Grand-Guignol nouveau style est uniquement réservé aux amateurs de farce macabre et aux spectateurs ayant le cœur bien accroché.

Write a comment